Kohunlich

Archéologie maya > Quintana Roo > Quintana Roo

Télécharger Télécharger Télécharger

SaisirSaisir

Fermer

Partager

D’impressionnants mascarons en stuc qui ont conservé le rouge qui recouvrait originalement tout le temple

Son nom provient de l’anglais cohoonridge, qui signifie « collines d’acrocomias » et qui était le nom d’un ancien site de déboisement situé dans la région dans les années 1920 ou 1930. Dans cette zone, il y avait de petites élévations de terrain couvertes de palmiers d’une espèce endémique du sud de la péninsule du Yucatán et du Petén bélizéen et guatémaltèque (acrocomias).

Kohunlich est une zone archéologique de 8,5 hectares, cernée par la forêt, et dont le peuplement doit remonter à 200 av. J.-C. environ, bien que la plupart des édifices les plus importants aient été construits au Classique hâtif entre 500 et 600 ap. J.-C. La cité a continué à se développer jusqu’au Classique terminal et même jusqu’au Postclassique hâtif (1000-1200 ap. J.-C.).

Pendant sa période hégémonique, le site représentait un point de connexion pour le commerce entre les cités de la péninsule du Yucatán et les autres villes mayas de l’Amérique centrale.

La visite des structures permet de reconnaître l’évolution des styles architectoniques du site ; depuis les « moulures tablier » du type Petén du Temple des Mascarons jusqu’aux colonnes embues sur les murs qui rappellent la région voisine de Rio Bec et qu’on peut apprécier sur un bon nombre d’édifices du site.

Kohunlich est composé de plusieurs ensembles architectoniques à caractère cérémoniel et résidentiel, parmi lesquels certains étaient peut-être des quartiers ou des regroupements de familles de haut rang. L’Acropole, un autre grand ensemble du site, fait aussi partie des édifices résidentiels de l’élite.

Le Temple des Mascarons est, pour son importance symbolique et rituelle, l’un des édifices les plus représentatifs de l’état du Quintana Roo grâce à ses huit figures moulées en stuc dont cinq ont été conservées.

Il faut également mentionner le Palais des Stèles, les Gradins et Le Roi parmi les structures de l’élite, qui remplissaient probablement des fonctions administratives.

Kohunlich est l’un des sites les plus étudiés du sud du Quintana Roo et qui contient le plus grand nombre d’espaces ouverts au public. Il est d’un grand intérêt car il présente une grande variété d’ensembles architectoniques explorés et permet de connaître différents aspects de la vie quotidienne et rituelle des anciens Mayas. Pourtant Kohunlich n’est pas défini par le simple mélange de diverses influences, mais par son style unique, que ce soit dans l’architecture, l’iconographie ou la production de céramique.

Horaires
Du lundi au dimanche de 8h00 à 17h00
Tarifs
55 pesos
Comment y aller

Prendre la route 186 Chetumal-Escárcega et, au niveau du kilomètre 60, correspondant à la localité Francisco Villa, prendre la bifurcation qui mène directement au site, à neuf kilomètres.

Galerie

Plan et adresse

mapa
Le site se trouve à 69 kilomètres à l’ouest de Chetumal, à neuf kilomètres du kilomètres 60 de la route fédérale 186 Chetumal-Escárcega.