Uxmal

La plus importante des cités mayas de la route Puuc

Télécharger Télécharger Télécharger

SaisirSaisir

Fermer

Partager

Découvrez Découvrez
Découvrez

Toutes les informations à connaître sur le terrain

Comment y aller Comment y aller
Localisation

Connaître l’adresse et la municipalité à laquelle il appartient

Le site se trouve à 80 kilomètres au sud de Mérida. Municipalité de Santa Elena, état du Yucatán.

Horaires et tarifs Horaires et tarifs
Horaires et tarifs

Anticipez et réserver vos entrées à l’avance

Horaires

Du lundi au dimanche de 8h00 à 17h00

Tarifs

Le prix d’entrée de la zone archéologique est de 57 pesos (vous devrez également payer la quantité de 60 pesos destinés à CULTUR). Total pour les deux tickets : 111 pesos.

Se situer Se situer
Se situer

Situez-le sur le plan et trouvez d’autres ressources utiles

A Uxmal, vous avez deux options : soit arriver tôt, avant que les visiteurs ne commencent à arriver, soit arriver en fin d’après-midi au moment où commence le coucher du soleil. Il faut sentir physiquement le vide pour apprécier que, bien qu’Uxmal ait été abandonnée il y a plus de mille ans, on ne peut pas dire qu’elle est déserte.

Le nom d’Uxmal, qui signifie « trois fois construite » ou « trois récoltes », fait référence à la complexité de cette cité située sur les collines du Puuc, une région vallonnée dans laquelle se sont établies plusieurs cités mayas, rompant ainsi la monotonie de la plaine yucatèque..

Son apogée eut lieu pendant le Classique tardif et le terminal. Elle fut considérée comme la cité la plus importante de la région Puuc ; elle atteignit une extension de douze kilomètres carrés et un population approchant les vingt mille habitants.

L’importance d’Uxmal a aussi à voir avec l’énorme quantité de travail investi dans la construction de ses édifices. La ville était reliée à Kabah par un sacbé de 18 kilomètres de long.

Elle fut le centre économique et politique d’une vaste région à partir de laquelle rayonna le style architectonique Puuc.

Contrairement à la plupart des autres cités préhispaniques, la disposition des structures d’Uxmal ne semble pas suivre un ordre géométrique. Son espace est organisé d’une manière plus subtile, qui se base sur deux principes : en premier lieu, les édifices sont orientés en fonction de phénomènes astronomiques, comme la montée et la descente de Vénus, et, en deuxième lieu, ils sont adaptés à la topographie du territoire qui est formé par une série de collines.

Le Palais du Gouverneur comporte trois plates-formes dont l’une se distingue pour son grand volume. La frise, élaborée avec de la mosaïque en pierre, est l’un des exemples les plus beaux et les plus complexes de l’art géométrique maya. Il faut souligner aussi les mascarons de Chaac et les serpents ; le mouvement ondulatoire des mascarons représente probablement le mouvement apparent du Soleil.

En lire plus >> En lire plus

Au nord-est, se trouve un énorme édifice appelé le Quadrangle des Nonnes (ses 26 chambres rappelèrent aux Espagnols les cellules d’un couvent), constitué de quatre édifices allongés aux façades taillées en relief et disposés autour d’une cour quadrangulaire. Le groupe se distingue pour sa décoration faite de jalousies, de mascarons de Chaac et Tlaloc et de motifs serpentins.

A droite du Quadrangle des Nonnes, se dresse l’édifice le plus caractéristique d’Uxmal, une pyramide de 35 mètres de haut appelée Maison du Devin ou du Nain, dont on sait pourtant que la construction commença au VIe siècle et qu’il fallut plus de 400 ans pour en achever la structure actuelle, conformée par la superposition de cinq temples, chacun d’entre eux construit sur le précédent. Actuellement, il est possible de visiter les Temples II, IV et V, mais pour les atteindre, il faut escalader un escalier extrêmement pentu (60°). La montée, entre les représentations de Chaac, le dieu de la pluie, est donc couronnée d’une vue inoubliable.

La façade du Temple IV, en haut de la pyramide, représente un portrait ou un masque expressif de Chaac, avec de grands yeux rectangulaires et une moustache, la bouche dentée ouverte formant l’entrée. Le Temple III se trouve derrière le Temple IV. Au sommet, sur les crêtes faitières des Temples II et III, repose le Temple V qui semble être une reproduction à petite échelle du Palais du Gouverneur.

A l’entrée, ont été conservés les restes d’un Arc de Triomphe qui mesurait six mètres de haut et d’où partait le sacbé (chemin maya en stuc) qui menait à l’enclave de Kabac.

On trouve bien d’autres constructions sur le site archéologique : le Pigeonnier, dont le nom se réfère à la ressemblance des ajours de la crête faitière avec un pigeonnier ; la Maison des Tortues, appelée ainsi pour la frise qui encercle l’édifice représentant de petites tortues (un animal associé à la pluie).

Les dimensions de la Grande Pyramide révèle qu’elle devait être semblable à la Maison du Devin, avec neuf soubassements échelonnés. La structure supérieure porte le nom de Temple des Aras, car ces oiseaux représentent le motif principal de la façade, combinés avec des frettes et des jalousies encadrées par des serpents entrelacés.

Le Quadrangle du Cimetière présente des constructions en ces quatre côtés. Dans la cour, se trouvent les restes de quatre petites plates-formes décorées de reliefs sur les flancs ainsi que de représentations hiéroglyphiques et de têtes de mort avec une coiffe et des yeux.

Conseils...

Chaussures

Prévoyez des chaussures confortables, de préférence des tennis qui vous permettent de marcher et d’accéder facilement aux différentes zones du site archéologique.

Climat

Avant d’arriver, renseignez-vous sur les conditions météo et choisissez le meilleur moment pour votre visite cliquez ici.

Respect

N’oubliez pas l’importance de respecter et de maintenir propre et en bonnes conditions l’espace que vous visitez.

Comment y aller Comment y aller
Comment y aller

Sortir de Mérida vers Campeche par la sortie sud-ouest de la ville, vers la route fédérale 180 Méri...

Sortir de Mérida vers Campeche par la sortie sud-ouest de la ville, vers la route fédérale 180 Mérida-Calkini. A dix kilomètres, prendre l’embranchement de la route fédérale 261 Hopelchen-Uman et continuer vers le sud sur 51 kilomètres jusqu’à arriver à la zone archéologique d’Uxmal.
Fermer [X]

Les 10 hôtels & restaurants les plus proches...
Les 10 hôtels & restaurants les plus proches...

Trouvez les 10 hôtels et les 10 restaurants les plus proches du site archéologique pour ne manquer de rien

Se situer Se situer
Se situer

Situez-vous sur le plan et situez les points d’intérêt les plus proches

TOP 10 Archéologie maya

Calakmul Campeche

L’impressionnante capitale du Royaume du Serpent >>

Chichén Itzá Yucatán

L’ensemble de monuments le plus important et le mieux conservé de la culture maya >>

Cobá Quintana Roo

Une des plus importantes métropoles du monde maya >>

Comalcalco Tabasco

La vieille ville maya en briques et mortier fait de coquilles et d’huîtres >>

Edzná Campeche

Fusion des styles Puuc, Petén et Chenes dans la capitale de Itzas >>

Izapa Chiapas

Foyer de l’arbre de la vie représentant la symbolique du monde maya >>

Palenque Chiapas

Là où l’abondance des restes archéologiques nous dévoile les lignes directrices de la cosmologie maya >>

Pomoná Tabasco

Le plus imposant des temples dédiés au Dieu Kin, dans le bassin du fleuve Usumacinta >>

Tulum Quintana Roo

Une ville fortifiée spectaculaire au bord de la mer >>

Uxmal Yucatán

La plus importante des cités mayas de la route Puuc >>