Becán

Archéologie maya > Campeche > Campeche

Télécharger Télécharger Télécharger

SaisirSaisir

Fermer

Partager

La cité au fossé

Son nom signifie « canyon formé par l’eau » en maya et provient peut-être du fossé asséché qui entoure les principaux ensembles architectoniques du site. Son occupation a eu lieu au Préclassique tardif et son apogée, tout au long de l’époque classique. Son déclin survint au Postclassique tardif.

Becán est classé de façon académique par certains chercheurs comme la capitale régionale de l’une des zones architectoniques les plus importantes de l’état du Campeche située dans la région de Rio Bec.

Sa découverte remonte à 1934, quand Kart Ruppert et John Denison élaboraient leurs premiers rapports et parcouraient une bonne partie du sud de la péninsule, enregistrant les sites précolombiens pour l’Institut Carnegie de Washington.

Les indices d’occupation humaine à Becán remontent à 600 av. J.-C., mais son époque de plus grande prospérité est située entre 600 et 1000 de notre ère, au moment où la cité joua le rôle de capitale régionale grâce à sa situation stratégique au centre de la péninsule du Yucatán.

La ville possédait sept entrées : trois au nord, une à l’ouest, deux au sud et une à l’est, cette dernière étant l’entrée actuelle du site. Dans la zone délimitée par le fossé se dressent, autour de places, des édifices à l’architecture monumentale. Sur la Place Est, on trouve l’imposante Structure I, avec ses deux tours latérales massives ; la Structure II sur le côté ouest et les Structures III et IV, chacune dotée d’un perron central.

La Place Centrale est ouverte en deux endroits et entourée par les Structures VIII et IX –la construction la plus haute du site (32 mètres)– et par la Structure X où sont conservés les restes en stuc d’un mascaron. La Place Ouest est quant à elle délimitée d’un côté par le Jeu de Pelote.

Il existe une grande quantité de constructions mineures en dehors de la zone délimitée par le fossé. Ces constructions servaient de grainiers, sanctuaires, terrasses pour les cultures, etc. pour la population qui entretenait la dynastie au pouvoir de Becán.

La Structure VIII se distingue parce qu’elle a la particularité d’être accessible par un tunnel qui relie deux des places principales de la cité.

L’élément le plus notable du site est le fossé, unique dans la zone maya, qui témoigne, selon certains chercheurs, du caractère belliqueux des relations entre cités de la région, ou qui marque simplement une division spatiale entre les classes sociales, le territoire intérieur où se dressent des édifices à l’architecture monumentale étant réservé à l’élite.

La zone archéologique de Becán se situe dans le sud-est de l’état du Campeche.

Horaires
Du lundi au dimanche de 8h00 à 17h00
Tarifs
35 pesos
Comment y aller

Depuis Campeche, prendre la route qui mène à Champotón. Prendre ensuite la route fédérale 186 Escárcega–Chetumal sur laquelle se trouve le site, au niveau du kilomètre 145.

Galerie

Plan et adresse

mapa
Le site se trouve au niveau du kilomètre 145 de la route Escárcega-Chetumal, état du Campeche.