Hochob

Archéologie maya > Campeche > Campeche

Télécharger Télécharger Télécharger

SaisirSaisir

Fermer

Partager

D’impressionnantes gueules de serpents monstrueux

Hochob est un mot maya qui signifie « endroit où sont gardés les épis de maïs ». Il s’agit d’une zone archéologique où l’on peut apprécier les styles Puuc et Chenes. Bien que la chronologie du lieu n’ait pas été parfaitement établie, il est possible que la date d’occupation remonte à l’époque du Classique tardif, vers 800 ap. J.-C.

L’existence de ce site archéologique a été rapportée pour la première fois par le chercheur et explorateur Teobert Maler qui visita l’endroit en 1887 et publia quelques photographies dans la revue Globus en 1895.

Le site a été construit sur une colline naturelle d’environ 30 mètres et dont la partie supérieure fut aplanie pour servir de plate-forme à l’unique ensemble de constructions du site, dont les dimensions approximatives sont de 200 mètres par 50.

Les façades des édifices qui symbolisent des bouches ouvertes de serpents, en référence au Monstre de la Terre, sont des exemples du style Chenes. Construites à base de blocs de pierre plus ou moins grands et parfaitement positionnés, elles forment des masques expressifs du dieu Itzamna dont les bouches menaçantes annoncent les entrées des édifices qui abritèrent sans doute des temples, des chambres et des enceintes sacerdotales.

Sur la petite Place cérémonielle de forme rectangulaire se dressent quatre édifices dont se distingue le Palais principal qui possède une façade-mascaron présentant des chambres annexes, celle du centre étant la plus élevée et la plus abondamment décorée.

Horaires
Du lundi au dimanche de 8h00 à 17h00
Tarifs
35 pesos
Comment y aller

De la ville de Campeche, suivre la route fédérale 261 sur 87 kilomètres jusqu’à Hopelchén. De là, suivre la direction de Dzibalchén pendant 40 kilomètres. Au niveau de la bifurcation à Chencoh, prendre le chemin de terre. Le site se trouve à quatorze kilomètres.

Galerie

Plan et adresse

mapa
Kilomètre 14 de la bifurcation de la route qui va de Dzibalchen à Pich.