Izamal

Archéologie maya > Yucatán > Yucatán

Télécharger Télécharger Télécharger

SaisirSaisir

Fermer

Partager

Trouvez les cinq pyramides mayas cachées dans la cité jaune

Le site d’Izamal est connu sous le nom de « cité des collines ». Les premières traces d’occupation remontent à 750 av. J.-C. pendant l’époque classique tardive, mais la ville ne fut fondée que vers 550 ap. J.-C avec l’arrivée des Chanes, un peuple maya venu de Bacalar, plus tard appelé peuple Itza.

Des édifices coloniaux et modernes de la ville actuelle sont intégrés à la zone archéologique.

Izamal fut un des sites importants de la civilisation maya et constitua un des principaux établissements dans les plaines du nord de la péninsule du Yucatán. La taille des édifices et le réseau routier sont le meilleur témoignage du contrôle exercé sur le commerce et la production de sel grâce au port Xcambó.

Une technique de construction particulière a été développée, basée sur l’emploi de blocs mégalithiques, avec des angles arrondis et des moulures tablier.

C’était un centre de pèlerinage important car siège du culte au dieu Itzamatul.

La pyramide de Kinich Kak Moo est la plus remarquable car elle mesure 34 mètres de haut et sa base est une plate-forme de 200 mètres par 200. L’édifice était dédié au Soleil, une divinité qui s’approchait chaque jour pour prendre ses offrandes et on raconte qu’il le faisait sous la forme d’un ara de feu. Plus au sud-est se trouve une autre grande pyramide appelée Itzamatul. Le côté sud-ouest de la place centrale est délimité par une autre pyramide connue comme Hun Pik Tok et, à l’ouest, l’espace public se termine par le Temple de Kabul.

Le Couvent était, selon la chronique, l’édifice le plus élevé de la cité préhispanique. Les Franciscains, tirant profit des soubassements, construisirent un des couvents les plus importants de la péninsule du Yucatán.

Horaires
Du lundi au dimanche de 8h00 à 17h00
Tarifs
Entrée gratuite
Comment y aller

A partir de Mérida, prendre la sortie sud-est en direction de Valladolid. Continuer par la route fédérale qui passe par Txipéhual et Tixckokob jusqu’à Cacalchén. A la sortie de Cacalchén, prendre à droite la route qui mène à la localité de Izamal, à 20 kilomètres. La zone archéologique se trouve dans le centre-ville.

Galerie

Plan et adresse

mapa
Le site se trouve à 52 kilomètres à l’est de Mérida.